Les coachs ont le vent en poupe. On aurait tort de restreindre leur champ d’action aux sportifs. Installée dans le sud Haute-Marne, Marie-Cécile Cherrey est spécialisée dans l’aide au développement des chefs d’entreprise et de leurs équipes. Cette pionnière du co-développement accompagne l’évolution de la posture managériale. (JHM du 28 février 2017)

Le “marché” actuel de Marie-Cécile Cherrey se situe globalement entre Chaumont et Dijon. Elle approche les patrons ou leurs collaborateurs en tant que vecteurs de développement du chiffre d’affaires de l’entreprise.

L’un de ses axes de travail consiste à constituer un groupe de 6 à 8 chefs d’entreprises après les avoir rencontré longuement séparément. Le groupe est composé de patrons de secteurs d’activités différents, mais ayant au sein de leur entreprise des problématiques communes. L’entraide, la réflexion, l’expérience et les conseils de tous permettent de résoudre les problèmes de chacun. Le groupe se met au service de l’un des siens, à tour de rôle. Cette approche permet de briser la solitude du patron.

Ce co-développement s’adresse aux personnes qui croient pouvoir apprendre les unes des autres afin d’améliorer leurs pratiques professionnelles, au sein de groupes de pairs.

La méthode permet d’avancer sur la résolution de problèmes ou situations bloquées et de s’obliger de prendre systématiquement un temps de réflexion sur sa pratique. A terme, elle consolide l’identité professionnelle.

Pour Marie-Cécile Cherrey, le co-développement permet notamment : «de sortir d’un conflit, de motiver son équipe, de diminuer son stress, de mieux gérer des périodes de doutes». Mais vous connaissez des managers, en Haute-Marne, qui seraient confrontés à des périodes de doute ?