Les services de la Banque de France et la Fédération française du bâtiment (FFB-52) ont organisé lundi 11 décembre 2017, dans les locaux de la Banque à Chaumont, une présentation du dispositif Opale. (JHM du 19 décembre 2017).

L’acronyme d’Outil de Positionnement et d’Analyse en ligne des Entreprises est un outil en ligne. Il permet aux chefs d’entreprise d’analyser la situation de sa société et de réaliser des simulations. Cela ressemble fort à Géode dont l’ambition, la précision (et le coût : 4 800 euros) le destinent plutôt aux entreprises qui peuvent présenter un chiffre d’affaires en proportion. Cela dit, en Haute-Marne, le GIP peut subventionner une partie de ce coût.

Revenons à Opale, qui se présente donc comme un Géode en plus léger, en plus accessible. On trouve le dispositif au sein de l’espace “Entreprises” du site de la Banque de France. L’option analyse d’Opale coûte 200 euros. L’option simulation coûte, elle, 300 euros. Durant trois mois, le chef d’entreprise qui s’inscrit peut à volonté remplir les champs qui lui sont proposés, modifier ses données et générer des simulations. Deux bilans sont nécessaires pour obtenir une analyse ? Un seul suffit pour une simulation. L’outil livre au chef d’entreprise une synthèse commentée au format pdf. Le document peut être présenté par l’entreprise auprès de ses partenaires ; là, chacun songe naturellement aux banquiers, hommes (ou femmes) ayant une sainte horreur de l’incertitude et qu’un document estampillé “Banque de France” aidera à convaincre.

Adossés à leur fédération, plusieurs adhérents haut-marnais de la FFB ont “essuyé les plâtres” d’Opale et ont répondu présent à l’invitation des cadres de la Banque de France.

 

Love
Haha
Wow
Sad
Angry
  • WordPress
  • Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Loading Facebook Comments ...