Réunis mercredi soir dans les salons du Terminus, à Chaumont, les membres du Rotary de Chaumont s’attendaient peut-être à une aimable causerie sur l’aventure sportive du Chaumont Volley Ball 52 (CVB-52), en recevant le président Bruno Soirfeck. Ce fut un exposé d’économie, de gestion, de management, donné par un chef d’entreprise à d’autres chefs d’entreprise ou décideurs. Ils ont parlé investissement, budget, masse salariale, stratégie etc.
Il est vrai que le club est désormais géré comme une entreprise, avec des règles propre à celles du monde de l’entreprise. On constate les résultats… (JHM du 30 janvier 2018)