La Haute-Marne se souvient sans doute de Nadia Prélot : elle fut directrice commerciale de la plus grosse entreprise de communication de notre département. Nadia revient, cette fois sous la casquette de VIP Studio 360°. Elle représente les intérêts, dans les quatre départements de l’ex-Champagne-Ardenne, d’une franchise adossée à une grosse start-up de Sophia Antipolis.
Nadia Prélot vend une technologie “virtuelle” d’imagerie à 360° sur laquelle viennent se greffer toutes sortes de contenus numériques. On connaissait l’image à 360°. VIP Studio 360 y ajoute du texte, des photos, de la vidéo, de la 3D, des liens internet etc.
L’utilisateur se retrouve donc immergé dans un lieu (musée, usine, site touristique etc.) au sein duquel il peut regarder dans toutes les directions. Des “points” signalés accrochent son regard et permettent de déclencher toutes sortes d’actions comme afficher du texte, lancer une vidéo, faire défiler un diaporama, lancer su son etc. Chaque photo à 360° est en fait un “passage” vers des informations que l’utilisateur choisit ou pas de consulter.
Cela s’apparente de près aux technologies développées dans les jeux vidéo en pointe.
Mais là, on est dans un univers pro, constitué de réel, construit pour une clientèle pro.
Les grandes chaînes hôtelières furent les premières à percevoir tout l’intérêt qu’elles pouvaient tirer du produit. Les collectivités territoriales ont suivi, comme les écoles d’ingénieurs, les offices de tourisme. Aujourd’hui, les entreprises qui recrutent ont compris qu’avec cet outil, elles pouvaient intéresser des candidats en leur faisant visiter une première fois leurs installations sans qu’ils se déplacent physiquement jusqu’au site concerné.
Les candidats en question, comme tant d’autres profils, comme vous et moi, sont des utilisateurs d’Internet. Or le “produit” final que réalise VIP Studio 360° se consulte d’abord sur le Web. Il est optimisé pour intégrer un site, ou la page pro d’un réseau social bien connu.
On peut donc le consulter sur toutes sortes de supports : smartphones (avec un masque de réalité virtuelle, l’effet est bluffant !), tablettes, écran d’ordinateur.
Nadia Prélot travaille chez le client avec des photographes, vidéastes ou dronistes locaux. Elle réunit avec son client et pour lui un maximum de contenu multimédia et d’informations. Le client peut notamment recycler du contenu existant (une pub parue dans les colonnes du JHM !).
Le tout est ensuite traité, assemblé, optimisé à Sophia Antipolis puis livré au client dans un format qui lui permet de garder la main pour mettre à jour et faire évoluer le produit à sa guise. Cette phase d’assemblage dure environ une semaine, en fonction de la richesse du contenu ajouté. L’ensemble est amortissable sur 3 ans.
Contact : n.prelot@vip-studio360.fr

(JHM du 30 janvier 2018)