Le restaurant McDonald’s de Langres fête ce mois-ci ses 15 ans. Dans le contexte de l’époque, le pari était osé. Il s’agissait d’une des premières activités au sud de Langres, bien avant que n’arrive le rond-point. Ce fut aussi un des premiers McDo dans une ville de cette strate en France. Les débuts furent compliqués. Les travaux du rond-point ne favorisèrent pas les choses… Il a fallu deux ans pour que l’activité décolle réellement. La proximité du lycée en a fait une sorte de salle annexe, où les adolescents viennent rédiger leurs devoirs. De gros travaux ont eu lieu en 2013 ; ils ont permis de gagner 40 places assises. La piste de drive a doublé. Or le drive représente 45 % du chiffre d’affaires de l’établissement. C’est aussi le week-end que les consommateurs viennent le plus : 55 % du chiffre d’une semaine est réalisé durant ces deux jours. Les bornes ont fait considérablement évoluer les tâches des chargés d’accueil qui désormais accompagnent les clients. Leurs missions sont plus orientées commerce-service. On est bien loin du « sur place ou à emporter ? » d’il y a 15 ans. D’importants projets sont en gestation. 2019 sera sans doute l’année du concept full restaurant. Le Sald’bar, l’Ice corner et des sandwiches plus gourmets (gamme signature) sont annoncés à Langres. En attendant, Jean-Claude Dauchez et ses collaboratrices ont prévu des animations durant tout le mois de septembre. Des animations qui s’appuieront sur des associations locales (le Terre de Langres, la Marche nordique, le Chien à Plumes) ce qui traduit bien l’implantation locale marquée de l’établissement. À sa création, le McDo de Langres employait 30 salariés pour 18 équivalents temps plein. Aujourd’hui, ils sont 42 salariés pour 33 équivalents temps plein. L’établissement sert 1 200 clients/jour. Stéphanie Mereu et Catherine Guérin étaient là il y a 15 ans ! Jean-Claude Dauchez et Angélique Boutier, directrice opérationnelle, ont marqué le coup samedi dernier.